img haut siecles

M. Florentin Trinel est lâchement assassiné


21-1

M Florentin TRINEL

Poursuivant leur chasse à l’homme, les S.S. se présentèrent à la petite maison habitée, rue Camille Clément (à proximité de la gare) par M. Florentin Trinel, sa femme et leurs 4 enfants. Mme Trinel occupée à soigner son dernier-né, Jean-Claude, 1 an, vit son mari expulsé du logis à coups de pied. Elle ne devait malheureusement plus le revoir vivant. Après lui avoir fait signe de s’en aller vers Beuvry, les S.S. abattirent d’une rafale de mitraillette dans le dos, le malheureux Trinel qui s’écroula dans un fossé à 30 mètres de son domicile.

Seconde Guerre Mondiale - Non ! Plus Jamais ça

                                         "Notre souci a été de retracer fidèlement ces événements, là où la chose s’est avérée possible et sur une synthèse des articles de presse parut depuis ces événements."

bordure basse

  • Mise à Jour: mercredi 23 mai 2018, 14:00:24.
facedebouc0