img haut siecles


Arch. Dép. du P. de C., Vingtième de Beuvry, 1762
Le comte de Souastre : le fief du Petit Lougatre, du revenu de 117 l.
La Dame de Beausquelle : les fiefs et seigneuries de Bellenville ( ?), Hachin et Corbelle, du revenu de 101 l. En 1360 (Arch. Dép. du nord, B15025) Jehan Corbel relève un fief auquel il a sans doute laissé son nom.
La Dame de Melun, comtesse de Guines, le fief de Breucq, du revenu de 37 l.
Le Sr de Genevière : un fief du revenu de 127 l.
Le baron d’Hinges : la seigneurie de Cuinchy à Beuvry, revenu 28 l.
Le baron d’Eclimeux, par indivis le fief du Brulle, revenu 21 l.
Le comte de Loisne, dans le Dict. Topographique du P. de C., Paris, 1907, signale le fief du Brûle, sur Essars et Beuvry, pairie du château de Béthune et de nombreuses références de 1072 à 1296. Il s’agirait donc d’un fief relevant de Béthune et non de Beuvry.
Le Sr Lepipre, le fief de la Vallée, revenu 8 l. Signalé par De Loisne.
Le Sr de Beaurepaire : le fief de Boirond, revenu 9 l. La coutume de Beuvry (Arch. Dép. de la Somme, B227/13, 1507) signale Philippe Duboiront, lieutenant de Beuvry, et le centième de 1570 (Arch. Dép. du P. de C.) signale Adolphe du Boisrond et Antoine du Boisrond, propriétaires de terres. C’est donc un d’eux qui a laissé son nom au fief.

Statistique féodale

bordure basse

frende

Total Visites: 241158