img haut culte

La Dime

 
La Dîme - par le docteur Albert Bourgeois - Novembre 2004

En place à la période de carolingienne la dîme destinée 1/3 à l’autel de la paroisse (rémunération du curé, entretien du chœur), 1/3 pour l’entretien de l’église (nef surtout), 1/3 pour les pauvres. Lorsque la féodalité se met en place les seigneurs accaparent un peut partout la dîme.

En principe du dixième des récoltes elle était ordinairement de 7 à 8 %. Le comptage des gerbes était effectué avant la rentrée des récoltes par un « dîmeur », compteur de la dîme, au profit du décimateur, propriétaire de la dîme, qui en règle générale le donnait à bail à un fermier.

Le vingtième de Beuvry de 1762 (Arch. Dép. du P. de C.) donne le détail des dîmes.

L’évêque d’Arras, le curé et le prince de Rache (sgr de Belleforière) : un droit de dîme de 15/224 (7 gerbes pour les premiers 112, 8 sur les autres 112), sur 1437 mesures de terres labourables. Savoir :

  • l’évêque d’Arras 2/9 du revenu de 333 livres 6s. 8d.
  • le chapitre d’Arras 3/9 du revenu de 500 livres 6s. 8d.
  • le curé de Beuvry 1/9 du revenu de 166 livres 13s. 4d.
  • le prince de Rache 3/9 du revenu de 500 livres 0s. 0d.

L’évêque, le curé, le chapitre d’Arras, les Dames de Gosnay (chartreuses), la dame du Bosquel (voir fiefs) un droit de dîme (comme ci-dessus, 15/224…..) sur 100 mesures de terre. Savoir :

  • l’évêque 2/9 du revenu de 20.0.0.
  • le curé de Beuvry 1/9 du revenu 10.0.0
  • le chapitre d’Arras 3/9 du revenu 30.0.0
  • les dames de Gosnay 2/9 du revenu de 20.0.0
  • la dame du Bosquel 1/9 du revenu 10.0.0

L’évêque d’Arras, le curé, le prévôt de Gorre, un droit de dîme, comme ci-dessus sur 84 mesures 1 quartier de terre

  • L’évêque 2/9 : 16l. 13s. 4d.,
  • le curé 1/9 : 8.6.8,
  • le prévôt de Gorre 6/9 : 30.0.0

L’évêque d’Arras, le curé, les dames de Beauprez (voir fiefs), un droit de dîme comme ci-dessus, sur 20 mesures.

  • L’évêque 2/9 : 43.6.8,
  • le curé 1/9 : 21.13.4,
  • les dames de Beauprez 6/9 : 130.0.0

L’évêque d’Arras, le curé, le prieur du Perroy, un droit de dîme sur 30 mesures comme ci-dessus Savoir :

  • l’évêque 2/9 : 7.6.8,
  • le curé 1/9 : 3.13.4,
  • le prieur du Perroy, 6/9 : 22.0.0

L’évêque d’Arras, le curé de Beuvry, Melle Pépin et Félix Truffaut, un droit de dîme, comme ci-dessus, sur 10 mesures de terre (1762 Félix Truffaut, fermier du seigneur de Taigneville, vingtième de Beuvry). Savoir :

  • L’évêque : 2/9 : 2.6.8,
  • le curé 1/9 : 1.3.4,
  • Melle Pépin : 9/18 : 5.5.0,
  • Truffaut 3/18 : 1.15

L’évêque, le curé et le chapitre de Béthune (St Barthélemy) un droit de dîme sur 75 mesures 2 quarterons de terre, comme ci-dessus. Savoir :

  • l’évêque 2/9 : 26.13.4,
  • le curé 1/9 : 16.6.8,
  • le chapitre 6/9 : 80.0.0

Les mêmes, sur 249 mesures 8 quartiers, 3 quarterons…, savoir :

  • l’évêque 2/7 : 100.0.0,
  • le curé le 1/7 : 50.0.0,
  • le chapitre 4/7 : 200.0.0

L’évêque et le curé, un droit de dîme novale de 3/112 sur 445 mesures, 2 quartiers. (les novales étaient les dîmes sur les terres mises en culture plus tardivement, Savoir :

  • l’évêque 2/3 : 170.0.0,
  • le curé le 1/3 : 85.0.0

Les mêmes un droit de dîme du rang à raison de 10 pour 100 sur les cochons et agneaux qui naissent et s’élèvent dans la paroisse et les laines des troupeaux de moutons. Savoir :

  • l’évêque 2/3 : 30.0.0
  • le curé : 1/3 : 15.0.0
>

bordure basse

facedebouc0